Drone Academy au Futuroscope, part 1 : l'interview

Ecrire pour des drones... ma première pièce de théâtre Geek ! 

Futuroscope, Drones parrots, Anne-Caroline d'arnaudy, Dionisos, drone académy, hervé bruneau
Une partie de l'équipe : Hervé et Pauline, Gus et Valentine, Eric et Anne-Caroline


Interview avec l'auteur/metteur en scène Anne-Caroline d'Arnaudy par des visiteurs du parc.
le 13 juillet, des visiteurs du parc du Futuroscope pouvaient assister à "la Drone Académy" en avant première et Anne-Caroline s'est prêtée au jeu des questions avec quelques'uns de ses fans

Comment avez-vous été amenée à travailler avec des drones ?

En Avril 2017, je suis contactée par une adorable Valentine (ancienne élève de mes cours de théâtre) avec laquelle je suis toujours en contact sur FB. Pour faire court, elle m'informe que des personnes de son entourage cherche un auteur pour créer un scénario avec des drones.
Qu'à cela ne tienne ! me dis-je enthousiasmée. A ce moment là, je ne sais rien d'autre que le projet a une belle envergure, mais c'est tout.

Vous partiez donc vers l'inconnu ?

Oui, et au-delà (rires) ; je ne savais rien d'autre que ce qu'il y avait sur le cahier des charges (confidentiel). Rendez-vous après rendez-vous (sur 10 jours seulement),  et j'accompagne le boss de Dronisos, Jean Meillon,  sur le parc d'animation commanditaire. Petit stress et des souvenirs du temps où j'y allais avec mes enfants, c'est le Futuroscope !
Avec l'équipe qui nous reçoit, on n'est pas encore parfaitement en phase, mais ça va le faire. Il faut juste comprendre ce qu'ils veulent. et ils nous proposent de  travailler ensemble sur le scénario.

Vous connaissiez la technique employée par Dronisos pour les spectacles de drones ?

Non, absolument pas ! J'avais vu des films sur les dernières productions, mais rien de plus.J'ai fait la connaissance très vite d'Eric Thommerot, le chef de projet , qui m'a expliqué comment ça fonctionnait et qui m'a présenté l'équipe qui travaille sur plusieurs projets. J'étais fascinée :-)

Dans quelle ville avez-vous travaillé sur ce projet ?

A Bordeaux, siège de Dronisos, dans un endroit magique (des immenses locaux industriels avec de hauts plafonds), avec une piste pour l'entrainement des machines, et des ordinateurs partout et des centaines de drones de la marque "Parrot", et des ateliers de réparations et des étagères bourrés de trucs informatiques, connectiques... Les toilettes étaient si éloignées qu'on y allait en trottinette !  je m'y sentais tellement bien que j'ai demandé si je pouvais venir travailler avec eux car je préférai être dans l'ambiance. J'y ai passé tous mes temps libres. 

Vos temps libres ?

Oui, enfin en semaine... chez Dronisos, le temps de repos du week-end est préconisé. Et j'ai d'autres engagements avec mes cours de théâtre et des projets artistiques ; mais il me reste des matinées ou des journées que je peux utiliser comme bon me semble. Et on avait du travail.

Comment s'est passée la première phase de travail avec le Futuroscope ?

Pendant une vingtaine de jours, nous avons travaillé sur le scénario ensemble et je devais être à l'écoute de leurs demandes : un exercice qui m'a appris beaucoup sur le travail en équipe :-) Notre interlocuteur principal était Hervé Bruneau et nous avons bâti ensemble un scénario qui répondait à la demande
Puis arriva le grand jour de la présentation du projet à la direction du Futuroscope, le 30 mai : grosse pression car ce rendez-vous est décisif. Et c'est moi qui doit le lire devant les membres de la direction... Le scénario de 12 minutes étant validé, mon travail de mise en scène peut enfin commencer. Avec Eric et Jean, on était plutôt contents !

Comment faire pour créer un spectacle avec 15 drones ?

Et un comédien, qu'il ne faut pas oublier ! Tout d'abord il fallait y croire et je dois dire que j'imaginais déjà bien ce que ça pourrait donner.
J'ai identifié les drones pour bâtir un scénario avec des personnages à part entière. Il était important qu'ils aient un nom et une personnalité.
Le texte a été retravaillé encore en partenariat avec l'équipe des animateurs du Futuroscope (Maxime et Alexandre) qui connaissent bien leur public ; nous avons "mêlé" nos idées.
Frédéric Motte (Moby, Elmobo) , compositeur, (un super type) a fait la bande son en suivant les didascalies de mise en scène, pour faire parler et réagir les drones, utilisant bruitages et voix.
Pour les chorégraphies d'ensemble, j'ai trouvé un moyen très simple en plassant vituellement les drones dans un environnement et en les faisant évoluer en 2D (plusieurs jours de travail pour quelques minutes de jeu...).
Jordan, Gérald et Jérémy ont programmé les chorégraphies et autres jeux de scène sur mes indications, en ajoutant leur créativité.
Tim, de la Pure Prod, a réalisé le montage vidéo d'arrière plan
Pour la chorégraphie de la fin, Dronisos a fait appel à Antoine Marc, un chorégraphe de grand talent !
Et Eric Thommerot a supervisé tout ça.
Un fois les pièces de ce puzzle en multiples dimensions assemblées, le spectacle était prêt à être répété. Et je suis partie avec Eric pour deux semaines de travail sur place, dans ce studio 16 du Futuroscope. J'ai rencontré Audrey et Valentine, Gus, Antoine et Alexandre, les cinq animateurs du parc désignés pour ce nouveau spectacle et devenus comédiens à part entière avec les drones.

Anne-Caroline d'Arnaudy, merci de nous avoir répondu.

Merci à vous  :-)  et vous, avez-vous aimé ce spectacle ?

Oui, c'est un super show ! On a l'impression que les drones sont des vrais personnages, c'est drôle et c'est incroyablement bluffant ! le comédien assure et c'est très amusant de le voir "discuter" avec les machines volantes. en plus il parait que c'est le premier spectacle de ce genre en Europe ?

Et oui ! et probablement dans le monde... maintenant ce spectacle va faire sa vie, sans moi... car c'est le lot des auteurs et des metteurs en scène, un peu comme des parents... On a un peu tendance à nous oublier, alors qu'on a fait réellement un travail colossal de coordination et de création ! On n'y peut rien... Un journaliste d'une télévision nationale m'a carrément dit qu'il était plus intéressé par les drones et la technique... Après tout, je ne suis qu'une artiste :-) Et d'autres projets me guettent. Au plaisir de vous revoir, je vous laisse, j'ai quelques petites choses à dire aux comédiens après cette avant-première.




Enregistrer un commentaire